vendredi 1 février 2013

À la rencontre de soi et de l’aAutre 


Un nouveau guide vient d’être publié par OCQ (Office de catéchèse du Québec) sur le dialogue pastoral. Ce guide, né d’une collaboration entre l’OCQ, l’Institut de pastorale des dominicains et le diocèse de Saint-Jérôme, vient donner des mains et des pieds au livre écrit par Sophie Tremblay sur le dialogue pastoral. Sophie a donné de nombreuses formations sur le dialogue pastoral dans différents diocèses, mais le constat était que rien n’avait vraiment changé dans les pratiques. Le dialogue pastoral demeure quelque chose de souhaitable, mais on ne sait pas comment le mettre en œuvre.

Il faut dire que cette façon d’entrer en relation à l’autre pose de grands défis. Cela demande un lâcher-prise sur mes objectifs d’efficacité; cela demande du temps dans un monde où le temps est rare et précieux; cela exige une bonne dose de liberté intérieure personnelle pour favoriser aussi la liberté de l’autre; cela veut dire que parfois je suis dans la négociation plutôt que le laisser-aller  et le contrôle. Entrer dans un dialogue pastoral c’est reconnaître que l’autre a déjà une expérience personnelle de Dieu. Quelle qu’elle soit, c’est une base essentielle dont il faut tenir compte et peut-être même habiter avec lui pendant un moment plus ou moins long.

« À la rencontre de soi et de l’aAutre : guide pratique pour vivre le dialogue pastoral » n’est pas un livre à lire. Il est « une démarche à vivre » l’outil premier d’une formation qui va permettre une relecture de mes pratiques et un partage avec d’autres pour arriver à saisir comment il est possible aujourd’hui, malgré le manque de temps, malgré les demandes toujours plus nombreuses, d’être vraiment en dialogue pastoral. Nous parlons de nouvelle évangélisation. Le dialogue pastoral est un chemin possible et probablement essentiel pour cette nouvelle évangélisation. 

Toute rencontre peut être une occasion d’entrer en dialogue. Toute personne en responsabilité en Église et qui accueille des demandes, des questions, de la secrétaire de paroisse, au prêtre, au responsable de démarches de catéchèse, peut entrer ce type de dialogue. Dans le dictionnaire on dit du dialogue que c’est un échange entre deux ou plusieurs personnes. Dans un échange habituellement, chacun trouve et apporte quelque chose. Laisser l’autre et l’Autre nous apporter quelque chose, c’est d’apprendre à se redécouvrir soi-même, au cœur du dialogue.

Il y aura des propositions de formation dans l’année qui vient. Soyez à l’écoute. En attendant, suivez ce lien pour en apprendre plus http://www.officedecatechese.qc.ca/prod/2013_dialogue_pastoral/index.htm.

Suzie Arsenault  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire